Diabolo Menthe


  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Arctic Monkeys: Crying Lightning

Depuis deux jours on peut admirer le nouveau clip des Arctic Monkeys, Crying Lightning, qui donne vraiment envie d’en entendre plus sur le prochain opus prévu pour fin août! Ça sent la maturité dans ce morceau et on pourra certainement apprécier le tout dimanche au Parc Jean-Drapeau dans le cadre du Festival Osheaga, où joueront entre autres le même jour les Ting Tings, Beast et  Rufus Wainright himself. Quant aux Beastie Boys, ils repasseront certainement prochainement lorsque Adam Yauch ira mieux. En attendant, ce sont les Yeah Yeah Yeahs qui les remplacent pour la fermeture.

Bon week-end rock n’roll avec Osheaga! N’oubliez pas que Les Franco ont débuté hier, profitez-en!

Montréal ne dort jamais!

LK

Image de prévisualisation YouTube

 

 


Le plein d’énergie aux Épinards

Les restaurants sont nombreux sur l’avenue Mont-Royal mais il est parfois difficile de trouver de la bonne cuisine sans prétention à prix raisonnable.

À deux pas de mon bureau a ouvert Les Épinards, il y a quelques mois déjà. La déco est simple: un haut plafond, des murs blancs, des tables de bois. C’est une déco moderne et épurée, qui laisse place à l’essentiel – la cuisine. Les deux propriétaires Alice Kabagabo et Gaëlle Bourdeau ont le sourire contagieux, et c’est un peu comme entrer chez des amies lorsque vous franchissez la porte.

Au menu: poissons, volailles et plats végétariens se mèlent à de nombreuses épices et de beaux légumes frais. On y trouve aussi des sandwichs raffinés, de grandes salades, des cakes salés, des quiches ou bien encore des soupes. Il faut compter environ 11 à 15 dollars par personne pour les plats chauds et de 6 à 10 dollars pour les sandwichs. À ma dernière visite aux Épinards j’ai goûté au délicieux poulet à l’indienne accompagné d’un riz à la crème et aux amandes, un régal! Tous ces plats sont aussi à emporter si vous le souhaitez, car le restaurant fait aussi office de traiteur! Pratique pour vos repas de famille le soir ou bien vos lunchs au bureau!

Autre avantage: c’est ouvert de bonne heure le matin, je m’arrête donc régulièrement pour me prendre un espresso à emporter au bureau. Que demander de plus?

Faites le plein d’énergie aux Épinards, vous ne le regretterez pas!

Les Épinards
35, avenue Mont-Royal Est
514-657-4110

Lesepinards.ca
Pour d’autres bonnes adresses au Québec. cliquez ici.
LK


Les plaisirs coupables des Lost Fingers

Dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal, les Lost Fingers donnaient une prestation hier soir au Metropolis.

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore, les Lost Fingers se sont ces trois gars de Québec qui reprennent des standards des années 80 en jazz, vêtus de costumes très classes.

Les plaisirs coupables des Lost Fingers dans Des petites notes 2646471220_d3d2a1081a

Leur dernier opus Rendez-vous rose, qui cartonne au palmarès québécois, est dédié aux titres francophones qui nous ont fait dansé il y a quelques années déjà et qu’on aime écouter avec un plaisir coupable…. Ça plane pour moi, Ça fait rire les oiseaux, Coeur de loup, On va s’aimer, J’t'aime comme un fou…. Oui, oui, tout ça! Il fait suite à Lost in the 80′s qui nous faisait revivre le meilleur de la pop des années 80. Et bien sous les doigts habiles de ces deux guitaristes et du contrebassiste, n’importe quelle chanson kitsh se magnifie. La voix très sexy de Christian Roberge nous fait oublier que Lady Marmelade est toujours chanté par une femme mais sonne aussi très bien quand c’est un homme qui nous demande « Voulez-vous coucher avec moi ce soir? »

Hier soir c’était donc une soirée de plaisirs coupables et inavoués… Quand Byron Mikaloff demande si il y a des fans de Samantha Fox, tout le monde répond oui ce qui nous vaut un « vous êtes quétaines et on aime ça!!! » Commence alors un Touch me endiablé. Près de moi se trouvait un jeune futur couple… je pense qu’ils ont finalement conclu leur affaire, car il y avait de quoi se trémousser hier sur ce jazz énergique, et le public était plus que chaleureux avec le trio. On a donc eu droit à un joli mix de leurs deux albums, avec les classiques d’AC/DC, de Bon Jovi, de Georges Michael (ah… Careless Whisper),de La compagnie créole, du regretté Boule Noire, et biensûr un R.I.P. obligé pour Michael Jackson et son Billie Jean qui a clos le spectacle en beauté. Le groupe est très sympathique, semble surpris de ce succès et du chaleureux accueil qu’ils ont eu hier soir. Les éclairages et la scène étaient magnifiques. Tout le monde est ressorti avec un gros sourire sur les lèvres.

Petit bémol à la soirée: ils n’ont pas joué longtemps… Et j’aurais aimé entendre Coeur de loup, que j’écoutais en boucle quand j’étais petite, et que je chantais bien innocemment…

On peut se demander si leur succès pourra perdurer sur ce registre des reprises car après un album anglophone et francophone, leur concept risque de s’essouffler. Vont-ils créer un jour leurs propres compositions quétaines??? On verra. Leur talent les poussera de toute façon très certainement vers d’autres registres.

En attendant le Québec va certainement passer l’été à se trémousser sur leur Rendez-vous rose en repensant aux années 80 où il y avait de bonnes mélodies populaires pour faire danser le plus rigide d’entre nous. Et pour me consoler et faire revivre vos plaisirs coupables, voici la vidéo originale de Coeur de loup, interprétée par… Philippe Lafontaine! (moi aussi j’avais oublié son nom ;-) ).

Ce soir on change de registre avec le talentueux Patrick Watson qui donne un concert gratuit à 21h. Critique demain

Bon dimanche à tous!

LK

Image de prévisualisation YouTube


Dernièrement…

J’ai découvert:

 

Une grande dame que je connaissais trop peu. Le Festival International de Jazz battant son plein à Montréal, je me suis laissée entrainée par ses rythmes chaleureux et j’ai profité des nombreux soldes Archambault pour m’offrir le best-of de Nina Simone, The essential Nina Simone. Quand j’étais petite j’aimais beaucoup la soul music, les Aretha, Ella, Dionne et leurs frères maculins Ottis, Barry, Marvin… Si certains puristes trouvent que les best-of ne reflètent pas toujours l’essence du talent des artistes, ils ont néanmoins l’avantage de permettre de faire un premier pas dans cet univers, et ensuite d’acheter les albums si on souhaite aller plus loin. Sur ce best-of justement on y trouve de belles perles telles que I want a little sugar in my bowl, Do what you gotta do, Just like Tom thumb’s blues, ou encore I think it’s going to rain today. Nina Simone a écrit des chefs d’oeuvre repris entre autres par Jeff Buckley ou Muse. C’est l’auteure à succès de My Baby just cares for me et I put a spell on you, mais bien plus encore. Engagée dans les années 60 et toute sa vie pour la reconnaissance et l’égalité des droits des communautés afro-américaines, c’est en France qu’elle s’est éteinte en 2003.

 

Image de prévisualisation YouTube

Dans un autre style, mais pas si éloigné, je me suis procuré le best-of (et oui, encore un!) des Toots and the Maytals. Je ne suis pas très reggae, mais je dois avouer que je fais parfois exception aux groupes de légendes et pour moi Toots and the Maytals en est un dans son domaine. Ils ne sont pas morts non, loin de là, et tournent toujours autant. Ils seront d’ailleurs jeudi soir au Metropolis à Montréal dans le cadre du Festival International de Jazz. Entre soul, reggae, blues et bonne humeur, c’est une musque de chaleur, à faire écouter à quiconque désespère de la pluie à Montréal.

Image de prévisualisation YouTube

Artiste de légende que j’ai découvert il y a quelques mois seulement grâce à un grand amateur de bonne musique, Elvis Costello est en mode country sur son dernier opus Secret, Profane and Sugarcane. Les mélodies sont à tomber par terre et, quitte à faire dans le cliché, on s’imagine dans les grands espaces américains ou canadiens, cheveux au vent… Vous ne ferez pas de danse en ligne sur cet album mais vous reviendrez à du bon vieux roots américain. Je n’ai pas de vidéo intéressante pour la sortie de cet album alors je vous joinds une vidéo d’un de ses précédents succès I Want You, interprétée par Fiona Apple, dont j’aime la puissante voix. On pourrait mettre un bémol sur sa tenue et son dos courbé mais vous pouvez toujours fermer les yeux et écouter.

Image de prévisualisation YouTube

À tous ceux qui sont à Montréal en ce moment, profitez des concerts gratuits et des venues en salle de renommées exceptionnelles autant que vous le pouvez! Et pour ceux qui sont loin et qui hésitent à venir, pensez que Stevie Wonder a ouvert gratuitement le Festival et que Ben Harper et Patrick Watson feront également deux apparences live gratuites… On en redemande!!!

Bon Festival à tous!

LK
 

 

 


myblogcat |
la vie |
masanaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fred et Rick sont dans un b...
| Mes 3 annèes avant 30 ans...
| mon existence est une campa...