Diabolo Menthe


« | Accueil

Deux jours à tuer: Albert Dupontel à son meilleur

deux.jpg

Plusieurs personnes m’avaient recommandé ce film, tiré du roman de François d’Epenoux. Sorti en salle en 2008, Deux jours à tuer a été réalisé par Jean Becker, avec dans les rôles principaux Albert Dupontel (Bernie, Odette tout le monde, Paris…) et la belle québécoise Marie-Josée Croze (Les invasions barbares, Ne le dis à personne, Je l’aimais…).

L’histoire: Antoine, 42 ans, marié et père de deux jeunes enfants, a bien réussi sa vie. En surface en tout cas. Publicitaire carriériste qui a monté sa propre compagnie, il pète un jour les plombs en réunion avec un client important. Suit une série d’événements ou Antoine envoie tout ballader en deux jours. Famille, amis, carrière. Que s’est-il passé?

Si on se doute rapidement que c’est une maladie qui condamne Antoine, l’enjeu du film repose sur l’incroyable jeu d’Albert Dupontel. On veut l’aider et on l’appuie en même temps dans ses excès de rage contre tout ce qu’il y a de superficiel dans nos vies. Deux jours à tuer évite les clichés, vient nous chercher dans ce qu’on vit de plus banal et nous fait réaliser à coups de grandes claques que la vie est très très courte. Alors, à quoi bon s’acharner dans le banal et l’ordinaire?

Un très bon film, pour un très beau duo d’acteurs.

 

 


  1. fanny écrit:

    je l’ai vu il y a quelques temps …j’ai pleuré comme un Crocodile (je ne savais absolument pas sur quoi portait le film…) mais très beau film entièrement d.accord
    Fanny

    Citer | Posté 9 mars, 2010, 2:51
  2. hhels écrit:

    Je n’avais absolument pas catche que c’etait une maladie… je suis reste sur le suspence tout le long… donc je suis contente de ne pas avoir lu de critiques de ce film avant (vive le decalage Quebec France).

    J’ai trouve ce film formidable. ^^

    Citer | Posté 8 avril, 2010, 15:22

Laisser un commentaire

myblogcat |
la vie |
masanaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fred et Rick sont dans un b...
| Mes 3 annèes avant 30 ans...
| mon existence est une campa...