Diabolo Menthe


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Des petites notes.

Music makes the people come together

Et oui c’est sous ces paroles profondes de Madonna que je vous présente mes derniers coups de coeur musicaux.

She & Him: J’avais beaucoup aimé leur premier opus, logiquement nommé Volume One. Le Volume Two est sorti il y a quelques mois ici au Canada. Ce duo composé de l’actrice Zooey Deschanel et de Matt Ward me fait penser au duo Sony & Cher. Sacrilège crieront certains, mais c’est assez le même style: 60′s, pop and fun, et… même coupe de cheveux! (pour Zooey biensûr!) Au final, c’est un disque parfait pour l’été, léger et mélodique. Un petit cocktail à la main et vous serez aux anges. Mes morceaux coups de coeur: Thieves, Riding in my car, Lingering still, Me and you, Over it over again, Brand new shoes.

Image de prévisualisation YouTube

Benjamin Biolay: Je n’ai jamais pu le supporter. Pendant de nombreuses années, tous ceux que l’on disait de la ‘nouvelle vague française’ m’agaçaient au plus haut point. Bien qu’à Montréal, je suis souvent l’actualité française, et après avoir lu autant d’éloges sur son dernier opus La Superbe, j’ai testé. Et approuvé. C’est bien écrit – cru, bien orchestré, intimiste. Je dois dire tout simplement que j’adore. Si il y a quelques chanteuses françaises que je trouve encore intéressantes, il manquait d’hommes pour suivre les pas de Bashung, Higelin et autres charismatiques personnages de la chanson française. Je pense que Benjamin Biolay fait son chemin comme il faut. Coups de coeur pour La Superbe, 15 août, Miss catastrophe, Tu es mon amour, Brandt Rhapsody, Raté.

Image de prévisualisation YouTube

Caracol: Ne pas confondre avec Colargol. Caracol faisait partie du défunt duo Dobacaracol. Elle s’est lancée en solo avec L’arbre aux parfums, très bel album sorti il y a déjà un bon bout de temps mais que je viens juste de découvrir. Toujours un peu dans le style de Dobacaracol mais plus mature. Reggae, soul, pop, et une large place laissée au yukulélé. Coups de coeur pour L’amour est un tricheur, Le mépris, La route, Cold box, Mata Hari, The laws of sadness.

Image de prévisualisation YouTube

Et vous, qu’écoutez-vous?

Bonne écoute et bonne fin de semaine… c’est vendredi!

LK

 

 


Musique

A part quelques vidéos postées à l’occasion, cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de musique. Alors, voici ce que j’écoute ces temps-ci:

Elisapie Isaac: Sorti il y a déjà quelques mois, ce bel album, There will be stars, est le premier en solo de la chanteuse de Taima. Elle reste fidèle à ses origines inuk tout en orchestrant ses textes sur du folk/pop très contemporain. Je trouve sa voix sublime, ses mots attachants et j’espère pouvoir la voir bientôt sur scène. Moments forts: Navvaatara, Out of desperation, Inuk et Moi, Elsie.

Image de prévisualisation YouTube

Gossip: Music for men est le deuxième album de ce groupe que j’aime particulièrement. Et il est, d’après moi, bien meilleur que le précédent Standing in the way of control. C’est un disque beaucoup plus mature, toujours aussi dansant. Pour preuve le single que l’on entend souvent ici en radio, Heavy cross. Moments forts: Heavy Cross, Love long distance, Pop goes the world, Vertical Rythm.

Image de prévisualisation YouTube

Jacques Higelin: Tout autre style, mais j’écoute beaucoup sa double compilation, Platinum Collection, parue en 2007 (au Canada seulement?) où c’est un plaisir de retrouver les classiques Champagne, Tête en l’air, Tombé du ciel, Je ne peux plus dire je t’aime… J’espère que suite à la parution de son nouvel album, prévue d’ici quelques jours, il passera à Montréal pour un concert! Jacques, si tu m’entends…

Image de prévisualisation YouTube

Pacifika: C’est rare que j’écoute de la musique du monde, de la musique latine, ou bref appelez ça comme vous voulez. Mais ce trio de Vancouver, mené par la chanteuse péruvienne Sylvana Kane, propose un très bel album, Asuncion, que je vous recommande! Percussions, pop, une petite touche d’électronique… Parfait pour de beaux moments de douceur.

Image de prévisualisation YouTube

Rufus Wainwright: Vous le savez, j’adore sa petite soeur, Martha, dont j’ai déjà fait les éloges ici. Les deux ont récemment perdu leur mère Kate McGarrigle, mais elle leur a laissé un héritage musical inestimable. Il était donc temps que je me plonge dans l’univers de Rufus. Ne connaissant rien, j’ai choisi l’album au hasard sur Itunes, Poses. Très belle découverte, sa pop-folk est magnifique, autant que sa voix. Coups de coeur pour Cigarettes and chocolate milk, Poses, The tower of learning et Accross the universe. Je vais donc maintenant m’attacher à écouter ses autres albums.

Image de prévisualisation YouTube

Et vous? Qu’écoutez-vous?

Bonne fin de semaine à tous,

LK
 

 

 

 

 


Hole – Doll parts

Ça faisait longtemps que je n’avais pas posté de vidéo musicale du dimanche, alors voici Hole, Doll part. Souvenir d’adolescence où je me sentais tellement proche de toutes les chanteuses torturées qui criaient leur rage (Alanis, Shirley, PJ, Tori…). Et je trouve que ça manque un peu de rage en ce moment en musique.

Image de prévisualisation YouTube

 


Une fin de semaine à Tremblant, partie 3

Le samedi matin c’est un beau ciel bleu qui a accompagné le départ du relai! Moment impressionnant et émouvant, toutes ces personnes qui se dépensent pour une bonne cause… Les marcheurs ont suivi, pour encourager les premiers départs. Bonne ambiance dans les rues du village!

p1000893.jpg       

marcheursr.jpg

Après une bonne ballade, nous nous sommes arrêtés prendre un verre à la microbrasserie La Diable (117, Kandahar). Bondée de monde en cette fin de semaine nous avons réussi à trouver une petite table loin de la porte… et des courants d’air! Les murs jaunes, la brique, les plafonds de bois donnent une ambiance générale simple mais chaleureuse, comme le service. J’ai commandé un verre de la Blizzard, une blanche 5% délicieuse, relevée par des zestes d’orange, de la coriandre et du gingembre. Mon co-testeur de bière a pris la bière du mois, la Volkweigen, une 4.6% ambrée, non filtrée, de type allemande qui de son avis était aussi très intéressante.

Pour accompagner ces bonnes découvertes nous avons pris un burger chacun, très bien cuit et présenté. C’est donc une très bonne microbrasserie, que je vous recommande chaudement!

ladiabler.jpg

burgersr.jpg

Pendant que les courageux skieurs descendaient les pistes, permettant ainsi d’accumuler de nombreux dons, nous avons profité des joies de la station, en attendant de voir Stefie Shock au 5@7 du Shack. Puis nous avons mangé une pizza sur le pouce avant d’aller dehors, profiter des concerts extérieurs gratuits! J’étais aux anges de pouvoir voir, pour une troisième fois en cette année 2009, le talentueux Yann Perreau qui a une fois de plus mis le feu en réchauffant toute la foule de ses rythmes et en offrant une prestation très remarquée! Izia est ensuite remontée sur scène pour la deuxième fois du week-end et la foule a pu profité de la présence d’un DJ pour se réchauffer et danser. Une très belle soirée, c’est aussi ça le charme du 24h de Tremblant: un volet culturel qui s’ajoute aux prouesses sportives.

yp2r.jpg     yp3r.jpg

ypr.jpg

 

Enfin, dimanche midi, sous une belle neige, les résultats plus qu’impressionnants ont été révélés: plus d’1,5 millions de dollars ont été récolletés! Arianne Moffatt a clôturé cette fin de semaine bien spéciale sous les flocons pour une ambiance magique!

am1.jpg     am2.jpg

Pour le mot de la fin…. participez l’an prochain au 24h! Si vous ne pouvez pas skier, faites un don et venez encourager les équipes!

LK

 

 


Une fin de semaine à Tremblant: partie 2

Suite de mon récit sur Tremblant! Vendredi matin, je me suis réveillée assez heureuse de constater qu’il y avait un grand ciel bleu sur la station! Neige et soleil, c’est le bonheur! Petit détour par la Brûlerie St-Denis pour un café matinal obligatoire et une chocolatine.

Le midi, le lunch de presse annonçant le début de cette fameuse fin de semaine du 24h s’est déroulé au Shack. Restaurant de bouffe rapide (burgers, salades, sandwichs….), on y diffuse à l’occasion du sport sur écrans géants. Malgré une tentative de décoration pour rendre la place chaleureuse, je garde un souvenir très bref de cet endroit.

L’après-midi, le stationnement du village s’est rempli rapidement. La majorité des équipes participant au relais arrivaient, ainsi que les badauds venus vivre l’ambiance du 24h et voir la série de concerts proposés toute la fin de semaine. C’est à la Place Saint-Bernard que cela se passait, avec Jonas, qui donnait une prestation acoustique à La Forge de 5@7. La Forge, c’est un restaurant bar-grill très sympatique fait de gros bois et de pierre. On s’y sent bien après avoir marché dans le froid! Je n’ai pas déguster leur menu car le restaurant était réservé au V.I.P. pour toute la fin de semaine. Dommage… ce sera pour une autre fois! Quant à la prestation de Jonas, bien que je ne sois pas fan de son style musical, je dois dire qu’il a réussi à créer une belle ambiance.

jonasr.jpg

Enfin, après ce 5@7 il était temps de manger… On s’est régalé en allant manger au Coco Pazzo, restaurant italien recommandé par des locaux de Tremblant! Décor simple mais raffiné, lumières tamisées, accueil chaleureux.

 restaur.jpg

En entrée j’ai testé un potage de chou fleur et fromage, délicieux et réconfortant, pendant que le breton testait les truffes au fromage, qu’il a également apprécié. En plat nous avons mangé tous les deux des involtini de porc. Petite description: escalope de porc farcie de tomates séchées biologiques et haricots verts, sevie avec une purée de pommes de terre a l’ail, tapenade aux olives, fond de veau! Ouf, un délice pour nos papilles! Enfin en dessert nous avons pris une part de tiramisu… vous le verrez en photo, c’était délicieux!

   entreer.jpg tiramisur.jpg        

Une fois toutes ces calories ingurgitées nous avons repris le chemin dans un froid intense et sec pour assister à la soirée organisée au sommet de la montagne. Des télécabines nous ont mené à la salle Grand Manitou, où nous avons pris un verre pour nous réchauffer… Dubmatique a ouvert le bal, suivi de Boom Desjardins. Ensuite, c’est la jeune française Izia qui a suivi avec une performance très rock n’roll où on a pu constater un réel talent scénique. Cette jeune femme est promise à un grand avenir! C’est DJ Champion qui a par la suite fait danser Tremblant, avec une belle prestation. Accompagné de ses G-Strings, ce mix électro-rock a permis à la foule déjà bien réchauffée de se lâcher! Le retour en télécabine par ce froid était assez difficile, surtout pour le jeune couple qui nous suivait: mademoiselle ne tenait plus debout! Sourire

iziar.jpg

Une bonne nuit de sommeil et on débute un samedi bien chargé! A suivre!

LK

 

 

 


12345...8

myblogcat |
la vie |
masanaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fred et Rick sont dans un b...
| Mes 3 annèes avant 30 ans...
| mon existence est une campa...