Diabolo Menthe


  • Accueil
  • > Microbrasseries du Québec

Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Microbrasseries du Québec.

Le Réservoir – bière et design

Après quelques visites au Réservoir, je me suis dit qu’il était temps d’en faire une petite présentation ici.

L’endroit: il s’agit d’une microbrasserie située près de La Main, rue Duluth. Le décor, de style loft industriel, est chaleureux grâce à ses touches de bois, ses ardoises, sa musique. L’endroit a très vite bénéficié d’un excellent bouche-à-oreilles pour ses bières, brassées sur place. Effectivement, le travail est de qualité. J’ai testé la blanche, douce et fruitée, elle a un petit goût citronné très agréable. Désaltérante à souhait pour l’été. La Cienna, une lager rousse aux notes caramélisées est également excellente. Enfin, mes acolytes aiment particulièrement la noire à l’avoine. Rien à redire donc sur la qualité de leurs bières. Ils ont aussi un petit choix de vins à la carte. Du côté des snacks, le choix est intéressant. On s’éloigne des traditionnelles croustilles, pour… des croustilles (!) faites maison, servies avec une sauce chiplote,  des olives marinées, une assiette de fromage… à prix raisonnable. Vous avez aussi quelques plats plus élaborés, bien apprêtés. Tartare de boeuf, burger de cerf, salades diverses.

Lors de l’une de nos visites nous avons testé les brunchs, offerts uniquement les fins de semaine. La carte est alléchante, mais ce ne sont, pour moi, pas des brunchs. Ce sont des plats de diner ou de souper. Pour preuve sur la carte specimen de leur site web, on y trouve du thon, du tataki de boeuf, du boudin noir… rien qui ne rentre dans mon estomac pour mon premier repas de la journée. Certes, pour allier le salé au sucré vous pouvez prendre des à-côtés, tels que salade de fruits améliorée, crème chocolatée, brioche… Dans ce cas, votre brunch vous revient à un minimum de 20 dollars. Pas pour toutes les tirelires. Car là-dedans vous n’avez pas encore choisi votre café, thé, ou chocolat chaud. Et vous n’avez pas de jus de fruits. Cependant au niveau de la qualité de la bouffe, il n’y a rien à redire. Tout est bien cuit, bien dosé.

Le principal bémol que je mets au Réservoir, c’est le service. La première fois que j’y suis allée, pendant un 5@7, j’ai attendu une quinzaine de minutes avant qu’on me demande ce que je souhaitais boire. Si il y a des endroits énervants parce qu’on vous pousse à la consommation, ici c’est tout le contraire. Ils ramassent les verres vides sans vous demander si vous souhaitez boire autre chose. Sachant le temps que ça a pris pour qu’ils prennent notre commande, on n’a pas insisté pour leur demander une autre tournée. Et le sourire manque un peu à la carte. Ce côté snob va peut-être bien avec le quartier, mais ce n’est pas mon style.

Résultat: j’y retournerais de temps en temps pour prendre un verre. Je n’en ferai pas mon adresse de prédilection.

Le Réservoir, 9 rue Duluth Est, Montréal
Pour les autres adresses de microbrasseries cliquez ici.

Bonne semaine à tous,

LK
 


Une fin de semaine à Tremblant, partie 3

Le samedi matin c’est un beau ciel bleu qui a accompagné le départ du relai! Moment impressionnant et émouvant, toutes ces personnes qui se dépensent pour une bonne cause… Les marcheurs ont suivi, pour encourager les premiers départs. Bonne ambiance dans les rues du village!

p1000893.jpg       

marcheursr.jpg

Après une bonne ballade, nous nous sommes arrêtés prendre un verre à la microbrasserie La Diable (117, Kandahar). Bondée de monde en cette fin de semaine nous avons réussi à trouver une petite table loin de la porte… et des courants d’air! Les murs jaunes, la brique, les plafonds de bois donnent une ambiance générale simple mais chaleureuse, comme le service. J’ai commandé un verre de la Blizzard, une blanche 5% délicieuse, relevée par des zestes d’orange, de la coriandre et du gingembre. Mon co-testeur de bière a pris la bière du mois, la Volkweigen, une 4.6% ambrée, non filtrée, de type allemande qui de son avis était aussi très intéressante.

Pour accompagner ces bonnes découvertes nous avons pris un burger chacun, très bien cuit et présenté. C’est donc une très bonne microbrasserie, que je vous recommande chaudement!

ladiabler.jpg

burgersr.jpg

Pendant que les courageux skieurs descendaient les pistes, permettant ainsi d’accumuler de nombreux dons, nous avons profité des joies de la station, en attendant de voir Stefie Shock au 5@7 du Shack. Puis nous avons mangé une pizza sur le pouce avant d’aller dehors, profiter des concerts extérieurs gratuits! J’étais aux anges de pouvoir voir, pour une troisième fois en cette année 2009, le talentueux Yann Perreau qui a une fois de plus mis le feu en réchauffant toute la foule de ses rythmes et en offrant une prestation très remarquée! Izia est ensuite remontée sur scène pour la deuxième fois du week-end et la foule a pu profité de la présence d’un DJ pour se réchauffer et danser. Une très belle soirée, c’est aussi ça le charme du 24h de Tremblant: un volet culturel qui s’ajoute aux prouesses sportives.

yp2r.jpg     yp3r.jpg

ypr.jpg

 

Enfin, dimanche midi, sous une belle neige, les résultats plus qu’impressionnants ont été révélés: plus d’1,5 millions de dollars ont été récolletés! Arianne Moffatt a clôturé cette fin de semaine bien spéciale sous les flocons pour une ambiance magique!

am1.jpg     am2.jpg

Pour le mot de la fin…. participez l’an prochain au 24h! Si vous ne pouvez pas skier, faites un don et venez encourager les équipes!

LK

 

 


Chaleur à la microbrasserie Le Bilboquet

Deuxième tournée des microbrasseries du Québec, nous avons pris l’auto direction…. Sainte-Hyacinthe, pour découvrir Le Bilboquet.

Située dans la vieille ville, très joliment décorée pour les fêtes, Le Bilboquet est un charmant troquet, très boisé, qui donne immédiatement envie d’aller s’y prélasser. Côté superficie, ça n’a rien à voir avec Hopfenstark dont je vous avais parlé ici. Ce sont trois immenses salles, très spacieuses! Je n’ai pas vraiment de photos à vous montrer, car il y a toujours du monde dessus et/ou la lumière était très tamisée. Désolée!

Parlons des bières maintenant. J’ai commencé par la blonde Les Métayers, fruitée, mais rien d’exceptionnel. C’est la première bière brassée sur place, avec la brune et la rousse du même nom. Par contre j’ai eu un beau coup de coeur pour L’Affriolante, une rousse au miel et aux épices, délicieuse! C’est d’ailleurs celle qui a fait le plus l’unanimité au sein de notre joyeuse troupe! Mes camarades ont aussi testé L’Archange, blonde très douce (un peu trop peut-être), la Mac Kroken Flower une scotch ale à 11% disponible au verre uniquement, Ensorceuleuse (5,8%), Métayer Brune (5%).

Point non négligeable: il y a de quoi grignotter sur place!

Nous avons passé une très belle soirée au Bilboquet, alors voici les traditionnels + et – pour résumer le tout.

+: magnifique place, décor chaleureux et original, bières de qualité. Très belle terrasse de 70 places à l’arrière… pour l’été prochain!

-: un service un peu lent, car la serveuse était seule en ce début de soirée, un samedi… Dommage!

Pour vous y rendre:

Le Bilboquet, brasseur artisan
1850 des Cascades Ouest
Vieux Saint-Hyacinthe, Québec  J2S 3J3
Et le siteweb: http://www.lebilboquet.qc.ca

Et vous? Avez-vous des microbrasseries à me conseiller?

Bonne journée à tous,

LK

 


Une petite bière à L’Assomption?

Diabolomenthe propose désormais une nouvelle chronique: la visite des microbrasseries du Québec! Parce que notre belle province n’a pas de leçons à recevoir dans ce domaine, on commence une petite série de billets qui je l’espère vous donneront envie de prendre la route pour aller tester de nouvelles saveurs!

On commence avec Hopfenstark, « la micro québécoise aux goûts du monde » qui a ouvert ses portes en 2006 à L’Assomption dans la région de Lanaudière. Pour votre petite information culturelle, notre hôte nous a expliqué que Hopfenstark signifie « houblon fort ». Et ouais!

Samedi soir, 16h, on arrive devant les lieux, qui surprennent au départ. Dehors le local ressemble aux bureaux typiques des zones industrielles du Québec. A l’intérieur c’est une salle relativement petite, tout en longueur, décorée sobrement de meubles en bois. Des tables rondes conviviales vous invite à la discussion et pourquoi pas, au jeu! En effet, scrabble, dés, et autres cartes sont à votre disposition pour vos longues après-midi d’hiver qui commencent. Ce lieu est d’ailleurs appelé « salon de dégustation ». On s’arrête pour prendre son temps et savourer.

photo184r.jpg
Mais parlons du plus important: la bière! Hopfenstark propose avant tout des bières en fût. J’ai commencé doucement par une blonde, l’Ostalgia. Parfumée, douce, correcte. J’ai vraiment décollé en goûtant une noire, la Loulou Porter 1920. Pourtant, je ne suis pas adepte de la noire en général. La Loulou est amère mais se rapproche de la rousse, ce qui fait qu’elle est plus accessible que la plupart des autres noires ou stout. Parfait! On a d’ailleurs ramené quelques bouteilles chez nous! Mes acolytes ont apprécié La saison du repos, une bière de type belge ainsi que la Postcolonial I.P.A.

En plus de ces très bonnes découvertes, il faut souligner que notre maître d’hôte a toute une approche pour ses clients. Passionné d’histoire, il veut que le nom de ses bières aient une signification, liées à des événements ou lieux bien précis. Vous pourrez le constater en cliquant ici par exemple. Et pour couronner cet accueil déjà bien chaleureux, on a eu droit à une visite de la salle de brassage!

photo186r.jpg
Les +: excellentes bières, bel accueil

Les -: local assez excentré

Sur le site web vous trouverez les points de vente dans le reste du Québec. A Montréal vous les trouverez notamment au Vices & Versa et au Saint-Bock.

Hopfenstark: 643 l’Ange Gardien, L’Assomption

www.hopfenstark.com

Si vous aussi vous avez un commentaire à faire sur cette microbrasserie, allez-y!

Bonne fin de semaine et bon Halloween!

Diabolo


myblogcat |
la vie |
masanaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fred et Rick sont dans un b...
| Mes 3 annèes avant 30 ans...
| mon existence est une campa...