Diabolo Menthe


Faut bien commencer…

Difficile de trouver son premier « article »…

Allez, je me lance.

Je dévore les bouquins en ce moment. Un peu comme la soif, plus je lis, plus j’ai envie de lire…

Je viens donc de terminer « La part de l’autre » d’Eric-Emmanuel Schmitt.

 lapartdelautre.jpg

Cet auteur est devenu un gage de succès commercial en littérature. Je peux le comprendre mais…

Dans ce livre on parle d’Hitler. Hitler qui voulait devenir artiste. Hitler qui est refusé de l’Ecole des beaux-arts. On suit alors l’histoire de deux Hitler: celui qui ne connait que des échecs, et qui ne trouvera son auditoire que dans l’extrême violence. L’autre Hitler c’est celui qui est accepté dans cette école, qui lui assurera un avenir épanouissant. Quel aurait été le vingtième siècle sans Hitler? Sommes-nous mettre de notre destin? Quelle est l’importance de la part de l’autre dans notre vie?

J’ai aimé ce livre pour l’insolence de l’imagination: Hitler rencontre Freud, ce moment est tout simplement magique! Les descriptions de la vie à cette époque, la montée du nazisme, des simples petites remarques « déplacées » à l’ignoble antisémitisme qui se met en place, c’est bien écrit. Et malgré les questions graves que pose « La part de l’autre », on rit beaucoup à certains moments.

Cependant, au risque d’énerver les inconditionnels d’EES, il y a quelques longueurs, qui plombent le rythme de départ. De plus, bien que ce soit plausible… admettons, je trouve cela un petit peu naïf… Hitler accepté en école d’art ne serait donc jamais devenu antisémite, aurait résolu son problème avec les femmes sans l’aide de Freud Langue, serait devenu un bon père… J’ai du mal à concevoir que le destin puisse se renverser aussi facilement, et que notre âme en soit ainsi bouleversée…

En dehors de cela c’est un livre osé et son style romanesque plus qu’analytique le rend très agréable à lire.

LK

 


1...1819202122

myblogcat |
la vie |
masanaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fred et Rick sont dans un b...
| Mes 3 annèes avant 30 ans...
| mon existence est une campa...