Diabolo Menthe


Fin de semaine gastronomique à Mont-Orford

Afin de célébrer mes nombreuses bougies, voici quelques semaines déjà, mon cher et tendre m’a emmenée en Estrie, au Mont-Orford, pour une fin de semaine raquettes et bonne bouffe. Je pense que la description de notre parcours sportif ne vous intéresse pas alors je vais vous détailler notre séjour gastronomique! :-)

Nous avons dormi dans une auberge charmante, Aux 4 saisons d’Orford. Au pied des pistes, c’est dans un décor pourtant très moderne et loin du châlet typique que nous avons passé notre séjour. L’Auberge propose des chambres magnifiques. Pour preuve, quelques photos ci-dessous. Foyer dans la chambre, baignoire à remous, et décoration à la fois sobre et moderne. Très bonne adresse pour vos fins de semaine de ski ou même en été si vous prévoyez partir au Mont-Orford faire de la randonnée. Coordonnées en bas de page.

p1010211r.jpg

p1010216r.jpg

Pour notre 5@7 d’arrivée, nous avons été au Burger Pub, que l’on peut rejoindre directement de l’auberge par un sous-terrain. Au niveau du choix des bières rien de très excitant. Mais une super ambiance d’après ski, des peanuts qui trainent partout et un service particulièrement sympathique, comme c’est souvent le cas en région, il faut bien le dire!

Après ce 5@7, nous avons soupé au restaurant adjacent à l’hôtel, le Bistro Aux 4 saisons. En entrant, vous tombez nez à nez avec la cave à vins, le ton est donné! Décor boisé et chaleureux, notre serveur est un belge immigré au Québec, bien sympathique. C’est toujours agréable de retrouver un peu d’Europe ici.

Au menu, attention les papilles, le choix est difficile! En entrée, j’ai goûté à la cassolette d’escargots, aillée et légumée (j’aime inventer des mots) juste assez pour qu’on sente encore la finesse et le croquant des escargots. En plat, je n’ai pu résister aux traditionnelles moules/frites, que je mange rarement et qui étaient très bonnes. En dessert, j’ai pris une assiette de trois fromages, tous de bon choix. Pour résumer ce souper, je vous dirais que c’est une excellente adresse, charmante et… en cas d’excès d’alcool, vous n’avez pas long à faire pour vous rendre à votre chambre :-)

p1010184r.jpg

p1010187r.jpg

Vous savez comme on est gourmands… Impossible de ne pas tester une deuxième bonne adresse le lendemain! Donc, nous avons remis ça le samedi soir, au restaurant Les Péchés de Pinocchio, à Magog. Ce restaurant classé 4 étoiles par le Guide Voir, est une petite merveille. Le décor est sobre, le service agréable. Ne sachant que choisir sur cette magnifique carte, j’ai décidé de prendre un menu 4 services, composé par le chef à son instinct. Pratique pour avoir une bonne idée de ce que propose le restaurant. En attendant l’entrée nous avons eu droit à des amuses-bouches délicieux: des pruneaux enrobés de canard fumé servis avec une émulsion de fromage féta… MIAM! En entrée, j’ai testé le saumon fumé façon bagel: câpres, citron, oignons, fromage à la crème. Classique, mais bien présenté et c’est la qualité des aliments qui fait toute la différence. Puis, le chef a choisi de présenter une assiette avec trois petites entrées: tarte fine aux tomates et boudin noir, gros pétoncles et yaourt aux épices ras el hanout. Un A+ pour la tarte, mais un petit bémol pour la cuisson des pétoncles. Et, comme si ce n’était déjà pas assez, le plat est arrivé! Canard sur purée de pommes de terre et poires et coulis de fois gras… Oh my! C’était parfait! Mon cher et tendre a pour sa part testé l’agneau aux 27 (!) épices marocaines, accompagné de merguez, patates douces et légumes grillés, qu’il a très apprécié. Et puisque tout a une fin, le dessert est arrivé. Il a fallu faire semblant d’avoir faim. Mais ce n’était pas trop difficile puisque le choix du chef était parfait. Profiterolles glacées, ganaches au chocolat gelé sur une émulsion de kirsh, et deux pipettes de concentré de canneberge pour arroser le tout… Délicieux! Pour accompagner cette orgie, nous avons bu un vin espagnol, Céleste Crianza 2006, appellation Ribera del Duero. Un gros coup de coeur! Il est disponible à la SAQ et je vous le recommande!

p1010192r.jpg

p1010197r.jpg

p1010198r.jpg

p1010202r.jpg
Vous comprenez maintenant l’importance des raquettes durant cette fin de semaine!! Et notre inscription aux cours de spinning :-)

Les adresses:

Auberge Aux 4 saisons d’Orford /4940 Chemin du Parc – Mont-Orford / 877-768-1110

Bistro Aux 4 saisons d’Orford / 4940 Chemin du Parc – Mont-Orford / 877-768-1110

Les péchés de Pinocchio / 469 rue Principale Ouest – Magog / 819-868-8808

Bonne fin de semaine à tous,

LK


Lectures gourmandes

Foodie au plus gourmand de mon âme, ma collection de livres de cuisine commence à prendre beaucoup de place dans mes placards, mais c’est tellement agréable de s’y plonger! Mes dernières lectures:

A table avec les grands explorateurs, des guides Ulysse.

Un gros coup de coeur pour ces recettes venues des cinq continents. A la fois récit de voyage, documentaire culinaire et présentation de magnifiques contrées, ce livre est sublime. Un explorateur différent pour chaque pays nous présente les plats traditionnels mais aussi ses coup de coeur, pour un total de 28 menus complets et de 95 recettes au total. Le Maroc, la Turquie, Tahiti, l’Arménie, la Bolivie, le Vietnam…. Les pages contiennent de nombreux conseils et anecdotes très intéressants. J’ai bien hâte d’essayer la salade de fruits secs épicée avec jus d’orange et rhum de l’Afrique du Sud, la soupe d’arachides de Bolivie, et le café à l’arménienne d’Arménie, qui est aussi un souvenir d’enfance lorsque ma famille lisait les fonds de tasse à café pour y lire notre avenir.

Très belle lecture!

explorateurs.jpg

Sexy, cuisiner pour deux de Louis-François Marcotte aux éditions Flammarion.

Il fait partie de ces chefs à la mode, médiatisés. A côté des Ricardo de ce monde, il a sa place dans le coeur de ces dames pour son physique sexy et rock n roll. Sexy, c’est justement le nom de son deuxième livre. Il nous montre quels bons plats et surtout quelle alliance d’aliments et de saveurs permet de passer de bons moments à deux, pour le premier rendez-vous, LE soir, le premier déjeuner, briser la routine…. Bien au delà du concept du livre, les recettes sont simples et, pour en avoir déjà cuisiné quelques unes, elles sont délicieuses. La truite aux endives et fenouil caramélisés est un délice (personnellement j’ai utilisé du sirop d’érable plutôt que du miel, miam), les pâtes au poulet-proscuitto et raisins sont faciles à faire mais quel succès vous aurez auprès de votre moitié! J’ai hâte de tester la verrine de crabe-pamplemousse-avocat et huile vanillée ainsi que… les shooters à la pastèque!

Un bel ouvrage dans l’ensemble même si quelques recettes de plus auraient été bienvenues.

sexy.jpg

Apéros et mini-bouchées aux éditions Marabout.

Je ne sais jamais trop quoi préparer en apéritif dinatoire. Je finis par faire toujours les mêmes bouchées et c’est lassant. J’ai donc acheté ce bouquin de 120 pages uniquement consacrées à l’apéro. Il y a globalement de belles découvertes. Une dizaine de pages consacrées aux cocktails, c’est festif! Des recettes de trempettes, c’est intéressant et ça permet de changer des traditionnels hummus. Le choix est assez vaste en bouchées: mini-brochettes, sushis, mini-pizzas… Mais c’est aussi un point sur lequel je suis déçue. Les sushis ne sont pas juste des bouchées apéros et les mini-pizzas n’ont rien d’execptionnel. J’aurais aimé plus de saumons roulés, de boulettes de riz frit, de fromage, de légumes mêlés pour faire de bonnes bouchées. Cependant dans l’encemble ce livre est agréable et les recettes bien expliquées. En plus, les ouvrages de la collection Marabout sont à prix très doux contrairement aux autres livres publiés. 12 dollars seulement!

apro.jpg

En espérant que le tout vous donne envie de popotter durant vos longues journées d’hiver :-)

Bonne année à tous,

LK

 

 


Sherlock Holmes: aventures, désinvolture et sex appeal

sher2.jpg

Une énième interprétation d’un grand classique, et une belle réussite pour ce Sherlock Holmes résolument moderne réalisé par Guy Ritchie (Arnaques, crimes et botanique et Snatch, entre autres). Les scènes d’action sont époustoufflantes, rythmées, les personnages très bien étudiés.

On dirait que chaque acteur était destiné à son rôle. Robert Downey Jr est un choix parfait. Qui aurait pu faire un Sherlock Holmes plus vivant, désinvolte et sexy? Cela fait beaucoup de bien de voir Jude Law dans un rôle comique, loin des drames auxquel il est habitué. Sa petite moustache lui donne un air espiègle magnifique! Quant à la belle Rachel McAdams elle est sublime et coquine, parfaite pour interpréter Irene Adler. Les rôles secondaires sont aussi intéressants, je pense notamment au plaisir de revoir la belle Kelly Reilly, la Wendy de L’auberge espagnole et de Les poupées russes de Klapisch.

sher.jpg

Sherlock Holmes est un très bon divertissement, profitez de vos congés des fêtes pour aller le voir!

LK


Une fin de semaine à Tremblant, partie 3

Le samedi matin c’est un beau ciel bleu qui a accompagné le départ du relai! Moment impressionnant et émouvant, toutes ces personnes qui se dépensent pour une bonne cause… Les marcheurs ont suivi, pour encourager les premiers départs. Bonne ambiance dans les rues du village!

p1000893.jpg       

marcheursr.jpg

Après une bonne ballade, nous nous sommes arrêtés prendre un verre à la microbrasserie La Diable (117, Kandahar). Bondée de monde en cette fin de semaine nous avons réussi à trouver une petite table loin de la porte… et des courants d’air! Les murs jaunes, la brique, les plafonds de bois donnent une ambiance générale simple mais chaleureuse, comme le service. J’ai commandé un verre de la Blizzard, une blanche 5% délicieuse, relevée par des zestes d’orange, de la coriandre et du gingembre. Mon co-testeur de bière a pris la bière du mois, la Volkweigen, une 4.6% ambrée, non filtrée, de type allemande qui de son avis était aussi très intéressante.

Pour accompagner ces bonnes découvertes nous avons pris un burger chacun, très bien cuit et présenté. C’est donc une très bonne microbrasserie, que je vous recommande chaudement!

ladiabler.jpg

burgersr.jpg

Pendant que les courageux skieurs descendaient les pistes, permettant ainsi d’accumuler de nombreux dons, nous avons profité des joies de la station, en attendant de voir Stefie Shock au 5@7 du Shack. Puis nous avons mangé une pizza sur le pouce avant d’aller dehors, profiter des concerts extérieurs gratuits! J’étais aux anges de pouvoir voir, pour une troisième fois en cette année 2009, le talentueux Yann Perreau qui a une fois de plus mis le feu en réchauffant toute la foule de ses rythmes et en offrant une prestation très remarquée! Izia est ensuite remontée sur scène pour la deuxième fois du week-end et la foule a pu profité de la présence d’un DJ pour se réchauffer et danser. Une très belle soirée, c’est aussi ça le charme du 24h de Tremblant: un volet culturel qui s’ajoute aux prouesses sportives.

yp2r.jpg     yp3r.jpg

ypr.jpg

 

Enfin, dimanche midi, sous une belle neige, les résultats plus qu’impressionnants ont été révélés: plus d’1,5 millions de dollars ont été récolletés! Arianne Moffatt a clôturé cette fin de semaine bien spéciale sous les flocons pour une ambiance magique!

am1.jpg     am2.jpg

Pour le mot de la fin…. participez l’an prochain au 24h! Si vous ne pouvez pas skier, faites un don et venez encourager les équipes!

LK

 

 


Une fin de semaine à Tremblant: partie 2

Suite de mon récit sur Tremblant! Vendredi matin, je me suis réveillée assez heureuse de constater qu’il y avait un grand ciel bleu sur la station! Neige et soleil, c’est le bonheur! Petit détour par la Brûlerie St-Denis pour un café matinal obligatoire et une chocolatine.

Le midi, le lunch de presse annonçant le début de cette fameuse fin de semaine du 24h s’est déroulé au Shack. Restaurant de bouffe rapide (burgers, salades, sandwichs….), on y diffuse à l’occasion du sport sur écrans géants. Malgré une tentative de décoration pour rendre la place chaleureuse, je garde un souvenir très bref de cet endroit.

L’après-midi, le stationnement du village s’est rempli rapidement. La majorité des équipes participant au relais arrivaient, ainsi que les badauds venus vivre l’ambiance du 24h et voir la série de concerts proposés toute la fin de semaine. C’est à la Place Saint-Bernard que cela se passait, avec Jonas, qui donnait une prestation acoustique à La Forge de 5@7. La Forge, c’est un restaurant bar-grill très sympatique fait de gros bois et de pierre. On s’y sent bien après avoir marché dans le froid! Je n’ai pas déguster leur menu car le restaurant était réservé au V.I.P. pour toute la fin de semaine. Dommage… ce sera pour une autre fois! Quant à la prestation de Jonas, bien que je ne sois pas fan de son style musical, je dois dire qu’il a réussi à créer une belle ambiance.

jonasr.jpg

Enfin, après ce 5@7 il était temps de manger… On s’est régalé en allant manger au Coco Pazzo, restaurant italien recommandé par des locaux de Tremblant! Décor simple mais raffiné, lumières tamisées, accueil chaleureux.

 restaur.jpg

En entrée j’ai testé un potage de chou fleur et fromage, délicieux et réconfortant, pendant que le breton testait les truffes au fromage, qu’il a également apprécié. En plat nous avons mangé tous les deux des involtini de porc. Petite description: escalope de porc farcie de tomates séchées biologiques et haricots verts, sevie avec une purée de pommes de terre a l’ail, tapenade aux olives, fond de veau! Ouf, un délice pour nos papilles! Enfin en dessert nous avons pris une part de tiramisu… vous le verrez en photo, c’était délicieux!

   entreer.jpg tiramisur.jpg        

Une fois toutes ces calories ingurgitées nous avons repris le chemin dans un froid intense et sec pour assister à la soirée organisée au sommet de la montagne. Des télécabines nous ont mené à la salle Grand Manitou, où nous avons pris un verre pour nous réchauffer… Dubmatique a ouvert le bal, suivi de Boom Desjardins. Ensuite, c’est la jeune française Izia qui a suivi avec une performance très rock n’roll où on a pu constater un réel talent scénique. Cette jeune femme est promise à un grand avenir! C’est DJ Champion qui a par la suite fait danser Tremblant, avec une belle prestation. Accompagné de ses G-Strings, ce mix électro-rock a permis à la foule déjà bien réchauffée de se lâcher! Le retour en télécabine par ce froid était assez difficile, surtout pour le jeune couple qui nous suivait: mademoiselle ne tenait plus debout! Sourire

iziar.jpg

Une bonne nuit de sommeil et on débute un samedi bien chargé! A suivre!

LK

 

 

 


12345...22

myblogcat |
la vie |
masanaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fred et Rick sont dans un b...
| Mes 3 annèes avant 30 ans...
| mon existence est une campa...